Spiritisme, la voix des Esprits

Publié par le 11 août 2018

Apparu au milieu du 19ème siècle, le spiritisme est une discipline scientifique, morale et philosophique dont se sont entre autres inspirés la Théosophie, la parapsychologie et le New Age. Très éloigné de l’image caricaturale que le grand public a de lui, il participe depuis sa révélation à la transformation de notre humanité au même titre que d’autres sciences, technologies, mouvements cultuels et sociétaux.

Avec objectivité, le spiritisme étudie la survivance de l’âme après la mort du corps physique, démystifiant la Mort, terme qui ne désigne plus que le passage d’un état d’être à un autre. Il étudie à cet effet les relations entre l’Au-delà, dimension ou plan où vivent les Esprits, et notre monde matériel, très nombreuses et d’une riche et insoupçonnée complexité. Spiritualiste, il replace la relation de notre humanité avec Dieu dans une logique dénuée de superstition et de dogmatisme où la psychologie et la spiritualité s’empoignent sereinement. Enfin, expérimental, le spiritisme participe à la compréhension des phénomènes spirites (apparitions, bruits, messages, ressentis, etc…), à celle des facultés médiumniques ainsi qu’au développement des médiums, ces traducteurs du monde invisible. Ceux-là sont le lien conscient, et bien des fois inconscient, entre les êtres hors chair et ceux encore incarnés.

Se posant essentiellement comme le porte-parole du monde invisible, le spiritisme se fait ainsi l’écho des Esprits qui peuplent l’au-delà, c’est-à-dire nos amis, proches, parents et inconnus, qu’ils soient heureux ou malheureux, proches de la divinité ou éloignés d’elle. Peuple qui affirme à chacun d’entre nous la réalité de notre vie éternelle. Il dit encore que nous pouvons être consolés du départ de nos défunts parce que nous les retrouverons à la fin de notre existence terrestre. Ceux-là ont survécu à leur mort et nous le confirment, en fonction de leur compréhension des êtres, des choses et des lois de l’univers, nous le prouvent par leur présence affectueuse et leurs actions réfléchies à nos côtés.

Tous les phénomènes et les facultés que tente d’expliquer le spiritisme, faussement qualifiés de surnaturels, répondent à des principes naturels qui ont existé de tout temps. Ils nous paraîtront de moins en moins mystérieux à mesure que nos connaissances et nos mœurs se développeront, pour le plus grand bien de notre humanité.

Durée : 01h15 à 01h30

Ce sujet a été présenté plusieurs fois

La première fois le 30 novembre 2013

Mots-clés : Non classé
Etiquette :

Site réalisé par Foodmicro.com
Powered by WordPress