Un camion pour l’espoir

Publié par le 27 juin 2002

Ce document présente, sous la forme d’un récit, la mission d’entraide menée pendant une semaine au Burkina Faso, du 16 au 23 Avril 2002, par madame Danielle Iglésias, messieurs Daniel Iglésias et Victor Maïa, dans le cadre associatif de l’AUPE (association qui n’existe plus en tant que telle en 2018).

Cette mission est le fruit d’une année de travail, depuis qu’un bus a été donné à Danielle. C’est un véhicule de plus de 10 mètres de long, il se déplaçait de ville en ville, durant sa période d’activité, et recueillait du sang pour le centre de transfusion sanguine du Gard qui le distribuait ensuite aux hôpitaux de la région. Parvenu à la retraite, le centre l’a remis à Danielle alors même qu’il était en très bon état de marche.

Il a fallu le recevoir, l’entreposer, contrôler son état général, et rechercher les personnes à qui il allait être offert. Il a fallu, surtout, trouver de l’argent car les frais de transport d’un tel objet jusqu’en Afrique et tous les autres frais supplémentaires représentent une somme importante pour une petite structure comme l’AUPE. Ajoutons à cela que l’association n’avait pas l’expérience d’une mission de ce genre. Il a donc été décidé de chercher des fonds auprès de grands organismes nationaux, et d’organiser une couverture médiatique notamment à travers un site internet qui a donné son titre à la mission : « un camion pour l’espoir ».

L’association DAAYI a souhaité bénéficier du bus. Elle pense qu’il rendra des services à la population de Zingan et peut-être même à toute la province du Ioba. L’AUPE le lui a donc offert.

Ce document présente ainsi les efforts engagés de part et d’autre des continents par des femmes et des hommes intègres, soucieux de participer au développement d’une région d’Afrique.

Récit (38 pages)
Auteur : Victor Maïa

<style=”text-align: center;”>Juin 2002 puis décembre 2005

Mots-clés : Non classé
Etiquette :

Site réalisé par Foodmicro.com
Powered by WordPress